Home
Prev
Next
> CZ-D 25 Cinovec - Altenberg
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[17.08.06 | 1902 km] Zinnwald et Cinovec ne formaient avant-guerre, malgré la frontière, qu’une seule entité. Cinovec alors appelé Böhmisch Zinnwald (Zinnwald de bohême) était presque exclusivement occupé par une population de langue et de culture allemandes.(Sudètes) La plupart des maisons de ces habitants ont par la suiteété détruites, une fois ces populations expulsées vers l’Allemagne. Les deux postes présentés ici ont un fonctionnement, une histoire et une économie interdépendants: Zinnwald(D), ville autrefois basée sur l’extraction de l’étain (Zinn en allemand), était jusqu’en 2000 un point de passage (CZ-D 24) pour les camions vers la République tchèque; un moteur pour l’économie locale, les pensions et les commerces mais également des nuisances très lourdes pour les riverains. Nuisances qui ont contribué à la conctruction d’une infrastructure adaptée au flux des poids lourds en périphérie au niveau d’Altenberg (CZ-D 25).

Ce nouveau poste inauguré en même temps que l’ancien a mis Zinnwald a l’écart de l’activité frontalière. Le poste principal (la partie allemande du dispositif) a été rasée et l’espace laissé en friche est en cours de revégétalisation. Subsiste l’ancien poste tchèque où seul le passage piéton et cycliste est encore possible en attendant une réouverture probable après l’entrée de la Tchéquie dans l’espace Schengen. En plus des riverains s’y rendant à pied, les commerces se trouvant côté tchèque à deux pas du poste obsolète profitent encore de l’accessibilité depuis l’autre passage: un rond point les raccorde à la nouvelle voie rapide. De nombreux commerces sont cependant fermés ainsi que le casino hors service depuis 2004.

La nouvelle infrastructure frontalière d’Altenberg propose une réponse adaptée au caractère temporaire de ces infastructures (qui seront obsolètes après Schengen): structure pouvant se démonter facilement, dispositif permettant un contrôle fluide des camions, intégration dans le paysage avec l’utilisation du bois et des toitures végétalisées. Sur une vingtaine de kilomètres, la route de Praha (Prague) qui descend sur Tuplice via Dubi est très fréquentée. Comme près de Bad Muskau (D-PL 27) mais à une échelle bien plus importante, un tourisme sexuel (ici très organisé) s’est installé. Des prostituées sont postées devant des abris en bois dans la forêt ou dans le village de Dubi et jusqu’en périphérie de Teplice devant des night-clubs ou des immeubles à première vue délaissés. Ce qui frappe est l’ampleur de cette forme de commerce engendré principalement par la frontière et de voir combien l’atmosphère de ces lieux en est imprégnée. Pas de place pour quelque autre activité. Cette route constitue une des routes du sexe les plus connues en Europe. Des sites internet traduits en 6 langues répertorient les établissements.