Home
Prev
Next
> CZ-D 20 Hřensko - Schmilka
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[16.08.06 | 1784 km] La Sächsische-Böhmische Schweiz (Saské- České Švýcarsko) se termine au niveau de la vallée de l’Elbe, fleuve qui prend sa source à la frontière tchéquo-polonaise, parcourt la République tchèque puis traverse l’Allemagne jusque Hamburg. Au niveau de Bad Schandau, il est déjà d’une largeur et d’un débit important qui le rend navigable. La frontière se trouve à quelques kilomètres au sud de cette ville thermale au creux d’une vallée abrupte et aux rochers aux formes sculptées. 

Durant la période communiste, ce passage de Hřensko-Schmilka permettait aux familles séparées suite à l'expulsion de la majeure partie des Allemands de Tchécoslovaquie de garder contact. Il a longtemps été le seul dans la région à être autorisé aux voitures ce qui obligeait les usagers à effectuer parfois un détour de près de 200 km pour se rendre au-delà de la frontière. (par exemple pour des personnes habitants à cheval sur la ligne de démarcation au niveau du poste CZ-D 11)

L’assemblage complexe que constitue la frontière à cet endroit peut être divisé en trois séquences distinctes:

1.Au nord, la ville de Bad Schandau au centre ville en pleine reconstruction est connectée à un réseau de bateaux destiné aux cyclistes et aux touristes. A quatre kilomètres du centre ville, devant le poste de frontière un parking payant est relié à un petit quai, dernière ou première étape allemande pour les bateaux de promenade. En face, sur la rive gauche, une voie ferrée, une gare et une piste cyclable.

2.Un entre-deux. Une zone apparemment neutre avec un simulacre de Duty Free: « Free shop ». Aux extrémités de cette zone, deux postes complémentaires qui ne contrôlent chacun qu’un sens de circulation. Deux postes très différents: un à l’allure contemporaine avec structure béton et habillage bois, véritable toiture habitée regroupant les bureaux de police au dessus de la route, l’autre en tôle métallique, et en assez mauvais état.

3.Au sud, côté tchèque, le commerce frontalier a investi les quelques m2 d’espaces disponibles le long de la route coincée entre la falaise et le fleuve. Sur cet axe, la configuration spatiale a contenu l’explosion des stands. Mais dans une gorge, perpendiculairement à l’Elbe, le village de Hřensko développé autour d’un maigre cours d’eau offre (enfin) de l’espace exploitable. Le village possède un véritable attrait touristique (maisons traditionnelles, situation particulière). Il se trouve néanmoins totalement vampirisé par un marché anarchique. On peut noter ici une sorte d’hybridation entre tourisme traditionnel (type Rocamadour) et la culture discount. On vient en famille acheter moins cher et manger une glace. Ici, l’espace public n’existe plus, les parkings gratuits sont devenus une marchandise dont on négocie également le prix.