Home
Prev
Next
> CZ-D 12 Fugau (Fukov)
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[12.08.06 | 1506 km] Le dessin sinueux de la frontière définit une zone de forêt et de champs bande de 3km de long et à peine 1km de large, une enclave tchèque dans le territoire allemand près de Neusalza-Spremberg. La route longe une étroite ligne d’herbes hautes jalonnée de petits observatoires de surveillance en bois. Puis traversant la forêt, elle donne sur un grand champs et une croix sur laquelle est accrochée une photo d’église. Juste en dessous  est inscrit « 1788 – 1961 »; un village tchèque et son église datant de 1788 ont en fait été intégralement rasés entre 1958 et 1961. Laissé en grande partie vacant après guerre aprè l'expulsion forcée des habitants allemands du village (sudètes), ce n'est qu'en 1961 que les autorités tchèques ont décidé de détruire le village. En partie en raison de la distance trop importante de cette enclave tchèque par rapport au reste du territoire national. Mais il est indéniable que l'image de ces maisons délaissées, rappelant cette période douloureuse de l'histoire, et qui faisaient partie intégrante du paysage allemande a voulu être effacée.

Les chars russes n’ont laissé que les traces d’un cimetière noyé dans un bosquet à la végétation devenue aujourd'hui très dense ainsi que quelques pierres de l’église. Caves et fondations des maisons ont été intégralement rasées. Il n’en reste plus aucune trace. Cet espace est par son silence d’une incroyable éloquence. Incarnation muette d’une décision politique prise à une échelle nationale à l’époque où cette portion de l’histoire a voulu être effacée, cachée, enfouie. Aujourd’hui, ne serait-ce que par l’installation de cette croix symbolique, une partie de la population cherche à faire partager la mémoire des lieux. Régulièrement, les membres d'association d'habitants des deux côtés se retrouvent pour commémorer l'histoire de ce village martyr. Cette histoire cristallise néanmoins dans l'ensemble de la région des tensions historiques qui persistent entre certains habitants des deux pays.