Home
Prev
Next
> D-PL 01 Ahlbeck - Świnoujście
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[27.07.06, 28.07.06 | 0 km] Un bout de l’île allemande Usedom est tronquée dans son extrémité Est. Ce territoire appartient depuis 1945 à la Pologne. « Swinemünde » devenue « Swinoujscie » est la ville frontalière. Côté allemand une route aboutit pour les voitures sur un parking payant. Une voie de chemin de fer vient finir également sa course sur le parking. La gare Ahlbeck Grenze est un terminus. Sur le parking, un cinéma pour voiture «Grenzkino» déploie son écran chaque soir du jeudi au dimanche. Ouvert la journée, le petit Grenzmarkt ferme vers 19h00.

C’est un cul-de-sac forcé. Les infrastructures présentes permettraient le passage, mais tout s’arrête ici et recommence de l’autre côté. Un système laisse place à un autre : seuls les cyclistes et les piétons sont autorisés à présenter leur passeport. Ils sont attendus de l’autre côté par des files de taxis et des charettes tirées par des chevaux qui les invitent à rejoindre le marché touristique qui se développe de manière spontanée un peu plus loin le long de l’avenue aux contre-allées très animées. L’ambiance est plus celle d’un parc d’attraction que d’un poste frontière. La cérémonie du contrôle semble faire partie du folklore. On présente son passeport comme un ticket d’entrée.

Une fois le poste passé, on traverse un «no man’s land» toujours existant. Une zone interdite qui se matérialise par une bande d’une quarantaine de mètres d’épaisseur contenue par 2 grillages, longue bande au sol sablonneux découpée dans une forêt de pins. A gauche et à droite, elle se déploie sans que l’on puisse deviner où elle s’arrête. Au nord, à quelques centaines de mètres, elle vient mourir sur la plage. (D-PL 00)

Accôlé aux maisons d’un des deux côtés, le marché polonais se développe sur environ 2 km sous la forme d’abris précaires couverts de tôle. Les touristes affluent dans cette sorte de long tunnel déconnecté des maisons et de la rue environnante. Les prix sont en euros. Les stands vendant cigarettes, bibelots, produits de contrefaçon et les snacks s’enfilent les uns après les autres. Ce marché polonais constitue une réelle attraction touristique principalement pour la ville allemande d’Ahlbeck.

La frontière s’estompe quand le marché finit : la ville commence, les prix sont en Zloty, les gens parlent polonais. La ville de Swinoujscie se laisse découvrir. Une ville balnéaire de 46 000 habitants qui comporte également un port marchand à l’inverse de sa voisine allemande, AHLBECK plus petite et dont l’activité touristique n’est quasiment que saisonnière.

L’organisation spatiale et économique de ce lieux (spontané ou organisé) est une conséquence directe d’une décision politique; la frontière n’est franchissable que par les piétons est les cyclistes. Pour passer de l'autre côté en voiture, il faut contourner l'étendue d'eau que constitue le « Stettiner Haff » et effectuer ainsi un détour de plus de 200 km!