Home
Prev
Next
> A-H 07 Klingenbach - Sopron
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[16.09.06 | 5387 km] La ville de Sopron (autrefois Ödenburg) se trouve au coeur d’une enclave hongroise en territoire autrichien. Dans cette région, de nombreuses minorités cohabitent: des minorités croates côté autrichien, des personnes d’origine allemande en Hongrie par exemple. La ville constitue un corridor à traverser pour le réseau ferroviaire autrichien et est donc aujourd’hui directement reliée à Eisenstadt et Wiener Neustadt. Deux passages routiers la rattachent également aux villes autrichiennes. Le poste de Klinbenbach au nord est le plus important. Les infrastructures mises en place au niveau de ce passage historique ont une échelle conséquente et seul un tiers d’entre elles sont encore en service.

Sopron possède une identité propre qui prime à première vue sur son caractère frontalier. C’est une capitale régionale de part son histoire et sa population (55 000 hab) et ce malgré sa situation géographique qui s’est avéré être un fort handicap à l’époque du rideau de fer. Aujourd’hui, Sopron possède une place stratégique à proximité des capitales Wien, Budapest et Bratislava. Les activités présentes directement dues à cette position frontalière se retrouvent en périphérie. Le long de l’axe qui contourne la ville et qui mène au poste de Klingenbach, un grand centre hybride entre le commercial et le médical s’est installé à la sortie de la ville: de la chirurgie esthétique à la dentisterie en passant par les massages et l’hotellerie. Les devantures sont unquement en allemand. Les services de santé sont assimilés à des produits de consommation courante qui sont moins chers ici que de l’autre côté. Le reste de la zone commerciale en contre-bas de la rocade mêle activités visant directement une clientèle « frontalière » (casinos, dentistes) aux supermarchés et magasins classique de périphérie de ville.