Home
Prev
Next
> A-H 06 Mörbisch am see - Fertőrákos
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[15.09.06 | 5362 km] Le grand lac salé « Fertö-tó » ou « Neusiedler See », le plus grand d’Europe, constitue une entité géographique et géologique que le dessin de la frontière de 1922 est venu partager entre la Hongrie et l’Autriche. Fertörákos est un des rares villages hongrois à proximité de cette étendue d’eau contrairement à la partie autrichienne, plus grande, bordée par plusieurs communes reliées entre elles par un réseau de navettes. Parmi ces communes, le village frontalier de Morbisch am See.

Le passage entre les deux villages est un des événements forts de l’attraction touristique que constitue ce parc naturel. Les touristes affluent à pied et surtout en vélo. Jusqu’à 10 000 personnes par jour passent ce petit poste constitué d’une petite maisonette et d’un simple container. De part et d’autre, des navettes relient les villages au poste de frontière, la dernière portion de route avant le poste étant interdites aux véhicules particuliers. Côté hongrois, le taxi prend la forme d’un petit train touristique. Le village porte les traces d’un tourisme assez intense qui a trouvé sa place dans les maisons existantes de la rue principale. Pensions et restaurants se succèdent.

Enfin, autre fait marquant, l’histoire du pique-nique paneuropéen qui a eu lieu en août 1989 à proximité de ce passage. Le 19 août 1989, a eu lieu la plus massive et plus spectaculaire évasion à travers le rideau de fer peu de temps avant la chute du mur de Berlin. Profitant d’une fête organisée qui devait rassembler Autrichiens et Hongrois (la frontière ayant été ouverte quelques heures pour l’occasion), plusieurs centaines d’Allemands de l’Est, majoritairement des familles qui avaient fait le déplacement, ont forcé le passage au niveau de la frontière sous les yeux des militaires hongrois qui n’ont pas osé s’opposer. Une fois en Autriche, entre 500 et 700 Allemands de RDA ont été directement emmenés à l’ambassade allemande à Vienne où ils ont reçu un visa pour vivre en RFA. A peine trois mois plus tard, le mur de Berlin tombait. Bien que peu connu et souvent oublié, cet événement a eu des conséquences importantes sur le démantèlement du rideau de fer et certains affirment qu’il a directement provoqué la chute du mur de Berlin.