Home
Prev
Next
> A-H 04 Andau - Jánossomorja
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[15.09.06 | 5271 km] En plein champs, devant quelques containers faisant office de poste de frontière, des voitures et des fourgonnettes sont stationnées sur un parking en terre. De l’autre côté, côté hongrois, un véritable parking a investi spontanément l’espace autour du poste délaissé. La route hongroise flambant neuve se prolonge au-delà de la barrière par une route autrichienne bien plus ancienne. Le passage est interdit aux voitures. Pourtant grand nombre de Hongrois empruntent chaque jour ce passage pour aller travailler dans les usines en Autriche. Une véritable logistique a en fait été mise au point pour palier à cette mesure restrictive: chaque matin, les travailleurs troquent leur voiture particulière ou leur vélo pour les services de transport mis à leur disposition de l’autre côté par les firmes autrichiennes qui les embauchent.

Ce manège étrange s’apparente au quai d’une gare. Cette simple barrière prend soudain le statut d’une barrière naturelle infranchissable. Ce sont entre 800 et 1000 personnes qui se voient chaque jour contraints de se plier à cet usage. Trois villages hongrois, conscients de l’enjeu que représentait cette connexion pour leurs habitants se sont regroupés pour financer cette nouvelle portion de route menant au poste. Si les communes avaient attendu l’entrée de la Hongrie dans l’espace Schengen, ce projet aurait été financé par les deux parties (A et H) et par l’Union Européenne.