Home
Prev
Next
> CZ-D 66 Železná Ruda - Bayerisch Eisenstein
> Enquête frontalière : [Database]    |    Présentation par pays    |    Lexique    |    Atelier LIMO    |    Contact    |    Mentions Légales

[29.08.06 | 3389 km] Avant l’ouverture du rideau de fer, Železná Ruda était lieu de villégiature pour la population tchècoslovaque mais aussi pour les touristes de la RDA. La petite ville se trouvant à l’extrémité nord du parc national de Šumava, elle était le point de départ pour les randonnées à pieds, en vélo ou en hiver, en ski. Depuis 1990, à ce tourisme de montagne s’est progressivement ajouté des formes de tourisme spécifiquement frontalier: celui du discount avec les marché, celui du jeu et celui du sexe avec 14 night clubs recensés. Aujourd’hui, ces activités sont omniprésentes dans le centre de ce gros village et en ôte le caractère montagnard. Par ailleurs, en plus de ce boom économique engendré spontanément par l’ouverture de la frontière, la ville a bénéficié de subventions européennes qui lui ont permis de moderniser ses services et ses
infrastructures (traitement des eaux, routes...). Les activités présentes aujourd’hui (sex et casinos essentiellement) ne semblent pourtant pas profiter réellement à la collectivité. La ville manque en toujours de moyens pour rénover les écoles, la caserne de pompiers ou les maisons de retraite.

Bayerische Eisenstein est la ville frontalière partenaire. Des projets ont vu le jour via l’organisme INTERREG, d’autres sont en prévision comme des collaborations en matière de tourisme pour développer le ski et les chemins de randonnées. Subsiste une grande différence entre les deux villes voisines, notamment au niveau de l’image qu’elles renvoient. A noter le projet d’un complexe comprenant golf et hôtel à cheval sur la frontière financé par des investisseurs privés, la chaine d’hotelerie “grand Hotel Bohemia”